Un avocat va saisir la Cour de cassation

Demande de mise en liberté : dossier KARDASHIAN
juin 8, 2017
Affaire Kardashian | Le 5e homme court toujours
juin 23, 2017

INFO LE POINT.FR. Me Manuel Abitbol estime que les droits de son client, un des co-auteurs présumés de l’agression sur la star américaine, sont bafoués.

Il n’en démord pas. Après avoir vu sa dernière demande de mise en liberté rejetée, ce mercredi 7 juin, par la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris, Me Manuel Abitbol, l’avocat de François D., 54 ans, membre présumé du commando de braqueurs qui s’en était pris à Kim Kardashian, la star américaine de la télé-réalité, au mois d’octobre 2016, a décidé de former un pourvoi en cassation. « Nous avons la parfaite illustration de la toute-puissance du juge d’instruction et de l’inexistence effective du double degré de juridiction, tance-t-il. Nous formons un pourvoi en cassation afin de dénoncer les copier-coller des arrêts rendus par la chambre de l’instruction. »

L’avocat estime que les juges de la chambre de l’instruction ont repris « les mêmes arguments, au mot près », qu’au mois de mars, lors d’une précédente demande de mise en liberté, pour justifier du maintien en détention de son client.

Neuf suspects ont été incarcérés

Dans cette retentissante affaire, dix suspects avaient été interpellés au mois de janvier dernier par les enquêteurs de la brigade de répression du banditisme (BRB) de la police judiciaire parisienne avant d’être mis en examen. Neuf avaient finalement été incarcérés.

Cinq d’entre eux sont soupçonnés d’avoir pénétré armés dans la résidence hôtelière de luxe à Paris, dans la nuit du 2 au 3 octobre 2016, dans laquelle Kim Kardashian séjournait.

Masqués et vêtus de blousons de police, ils avaient neutralisé le réceptionniste des lieux puis deux d’entre eux étaient montés dans l’appartement de la star. Kim Kardashian avait été sortie de son lit, avant d’être ligotée et bâillonnée. Les braqueurs s’étaient notamment emparés d’une précieuse bague, d’une valeur de 4 millions d’euros. Une partie du gang était ensuite tranquillement repartie à vélo…

Source : http://www.lepoint.fr/ces-gens-la/affaire-kardashian-un-avocat-va-saisir-la-cour-de-cassation-10-06-2017-2134294_264.php?utm_term=Autofeed&utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook&link_time=1497106257#xtor=CS1-31-%5BEchobox%5D